vendredi, 25 novembre 2011 11:54

Newsletter N°65

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Esprit de vie : Puissance et résurection

Télécharger en pdf





2 Co 6, 16 « Car nous sommes, nous, le temple du Dieu Vivant »
Mc 1 8 : « Je vous ai baptisés dans l'eau mais Lui vous baptisera dans L'Esprit Saint »

L'Evangile de Jésus Christ selon saint Marc nous parle clairement d'une première conversion grâce au baptême dans l'eau, mais alors que sera le baptême dans l'Esprit Saint sinon une autre conversion et un autre frémissement qui s'enracine dans le frémissement de Jésus sous l'action du Saint Esprit quand il priait son Père, notre Père

La conversion n'est pas un instant mais un mouvement ininterrompu de l'Esprit Saint en nous qui sans cesse « purifie notre conscience des œuvres mortes, pour le service du Dieu vivant » Heb 9, 14, et cela jusqu'à la fin de notre pèlerinage terrestre. Quand par l'Esprit Saint le cœur se laisse toucher, sans s'arrêter à cet état si agréable soit-il, on se met en route pour aller plus loin avec Lui.

Chacun de nous par son baptême fait une entrée triomphale dans la vie, puis chacun a à vivre la « semaine sainte » de sa vie pour ressusciter et entrer dans la « terre promise
». La purification de nos œuvres mortes dans la puissance de l'Esprit de Vie est le propre de l'Esprit Saint qui insuffle sa Puissance de Résurrection.

Que sont-ce ces œuvres mortes ? Ce sont celles qui nous conduisent au péché et s'opposent au vrai repentir ; elles s'enracinent dans la sagesse du monde et ne viennent pas de la sagesse divine. Paul donne un signe particulier des œuvres mortes ; du moment qu'il y a parmi vous, jalousie et querelle, n'êtes-vous pas charnels, et votre conduite n'est-elle pas toute humaine ? 1 Cor 3, 3
« Or ce n'est pas l'esprit du monde que nous avons reçu, mais l'Esprit qui vient de Dieu, pour connaître les dons que Dieu nous a accordés » 1 Cor 2, 12

Dans cette Sagesse de l'Esprit Saint : éclairante est cette homélie d'un père de l'Eglise du IVème siècle (réf. : Livre des jours p.581) quant à la « diversité des effets de l'Esprit » pour insuffler son Esprit de Résurrection qui nous met debout pour servir le Père dans ses œuvres, et pour connaître la joie de se savoir infiniment aimé par Lui : «..Certaines âmes sont animées par la grâce en demeurant dans le repos spirituel ; d'autres comme plongées dans le deuil et l'affliction pour le genre humain répandant des prières pour toute l'humanité, se livrant à la tristesse et aux larmes car l'Esprit les embrase d'amour pour tous les hommes ; ou alors l'Esprit fait brûler en elles tant d'exaltation et d'amour qu'elles enfermeraient dans leur cœur tous les hommes, sans distinction de bien et de mal d'autres s'abaissent plus bas que tous dans l'humilité de l'Esprit d'autres demeurent dans une joie inexprimable sous l'action de l'Esprit . » Bref, à l'énumération de ces effets on comprend que la grâce de l'Esprit produit des effets variés selon la volonté de Dieu et la personnalité de chacun ; cette liste n'est pas exhaustive, loin de là.

Certains pourront même exprimer leur joie par un rire doux, ininterrompu et libérateur, car le rire est le propre de l'homme sauvé et racheté, alors que l'ennemi ayant perdu l'Amour ne sait que ricaner sauvagement. Saint Basile parlant de l'Esprit Saint nous confie : « source de sanctification, lumière intelligible Il fournit par Lui-même comme une sorte de clarté à toute puissance rationnelle qui veut découvrir la vérité Il est simple par son essence mais se manifeste par des miracles variés »

Plaise à Dieu que la grâce du don de l'Esprit Saint produise l'effet dont notre âme a le plus besoin « dans cette purification des œuvres mortes » Songeons au triple reniement de Pierre qui versa d'amères larmes devant sa trahison, et en même temps a accepté, à partir de ce moment, de ne compter que sur la grâce de l'Esprit Saint, pour devenir ce roc sur lequel l'édifice a été posé. Ainsi il est devenu pour nous un des plus beaux exemples de la puissance de la miséricorde de Dieu.

Accueillons cette puissance de résurrection pour nous lever et servir le Tout Puissant, alors comme Paul le dit « Vous serez une lettre du Christ écrite avec l'Esprit Saint » 2 Co 3, 3.




                                                       Le conseil d’Alléluia-France

 

Lu 1947 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:29
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°64 Newsletter N°66 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires