vendredi, 25 novembre 2011 11:53

Newsletter N°63

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Appel : que sonnent partout les « Jérichos» de louange

contre le plan homicide dès l'origine de la vie !

Télécharger en pdf




Les « Jérichos »** sont la traduction récente depuis le renouveau de la louange en  France de ce qu’a vécu Israël en son temps. Chaque fois qu’Israël, en tant que peuple de Dieu,  se mobilisait entièrement (jeunes et vieux) d’un seul cœur vers son Seigneur, l’ennemi était bouté et la bénédiction de Dieu donnait à Israël, bonheur et abondance. Mais chaque fois, qu’Israël était sourd aux prophètes et aux commandements alors venait la désolation ; elle ne venait non point sur certains seulement, mais elle venait sur tout le Peuple des enfants jusqu’aux vieillards et aux animaux.

Le Cardinal Joseph Ratzinger faisait remarquer que : « le premier cantique de louange et de gloire est venu après la libération d’Israël de l’Egypte. » (Ex 15, 1,21)

Jean Paul II disait : « Louer Dieu est le geste fondamental face au Seigneur Roi qui manifeste sa Gloire dans l’histoire du monde…cette attitude devrait figurer au cœur de nos liturgies »

Face à tous les vents de panique qui s’abattent dans le monde et dans nos vies (souvent par le biais d’Internet) restons incarnés, les pieds sur terre et le regard fixé vers Celui qui est la Lumière du monde en augmentant notre prière par des « Jérichos de louange » « vers Celui qui est sacrifice de louange au Père » pour demeurer dans sa paix.

Désormais les choses changent dans l’Eglise, nos frères évangéliques ont été les premiers à mettre la louange au cœur du terrain de l’ennemi en priant spécifiquement pour la France et chaque nation ; nous supplions à genoux que toutes les Eglises et Israël sonnent la louange par de saintes convocations des fidèles chrétiens et Juifs pour que s’arrêtent les génocides des peuples et toutes les pandémies des temps modernes.

Par la louange, le cours de l’histoire peut désormais changer, les guerres peuvent s’arrêter, la vie peut devenir la vie, la faim peut être bannie, la maladie recule, le feu, la soif  et les tremblements de terre peuvent s’arrêter car toute la nature aussi peut être libérée par la louange du peuple de Dieu.

« Ecoutez la parole du Seigneur vous qui la craignez, voici ce que disent vos frères qui vous haïssent et qui vous repoussent à cause de mon Nom : « Que le Seigneur manifeste sa gloire pour que nous voyions votre joie ! » Is 66,5

Le Jéricho est par excellence la louange par laquelle nous pouvons hâter l’instant où le Seigneur poussera son cri de guerre, car la louange Lui rend la gloire que seul Il peut recevoir : « Chantez au Seigneur un cantique nouveau, du bout du monde entonnez ses louanges…que les gens de La Roche poussent de joyeuses clameurs, que du haut des montagnes ils lancent leurs acclamations ! Qu’ils rendent gloire au Seigneur et répandent sa louange dans les îles ! Tel un héros le Seigneur s’avance comme un guerrier, il éveille son ardeur, il pousse son cri de guerre » (Is 42,10…13)

Que sonnent partout la louange et l’adoration du Seigneur de la vie, par des «Jérichos» de louange**, dans toutes les communautés chrétiennes et juives contre le plan homicide de l’ennemi dès l’origine de la vie ! Nous sommes le peuple qu’Adonaï s’est acquis pour la louange de sa gloire ! Désormais nous ne demandons plus seulement l’ouverture des églises et des synagogues mais des stades de foot. Car c’est à lui qu’appartiennent victoire, puissance, honneur et majesté ! Et le peuple répond : Amen ! Amen !

 
                                                                        Le conseil d’Alléluia-France


** A chacun de trouver, selon ses possibilités, sept jours, sept semaines ou sept mois, sept périodes de temps communautaire pour pratiquer le Jéricho (Josué 6,1-15) afin que par la louange et la proclamation du Nom de Dieu nos âmes se laissent façonner pour accueillir sa gloire et sa paix.  Les « Jérichos » signifient un assaut de plusieurs personnes qui au nom du peuple dont ils sont membres entrent dans la louange d’Israël à l’instar des remparts de l’ennemi tombés sans effusion de sang : Josué 5 : 13 – voir aussi - Moise devant Amalek Exode 17 : 11-12 ; Josué devant les Amoréens en Josué 10 : 12-14 ; Josaphat contre les Moabites au livre 2 des Chroniques 20 : 17-30.

Concrètement

1.  Dans un premier temps, après information voulez-vous signer cet appel avec votre groupe, communauté, paroisse, monastère etc..merci de répondre par mail en indiquant votre nom et celui du groupe et votre ville.


2.     Dans un deuxième temps vous donnerez les sept temps de votre JERICHO

Votre signature et vos dates seront publiés le site d’Alléluia-France qui a bien voulu actualiser en temps réel ces informations. Cependant il est possible que toutes ces informations puissent être reprises in extenso par votre média.


 

Lu 2165 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:30
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°62 Newsletter N°64 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires