vendredi, 25 novembre 2011 11:46

Newsletter N°52

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pouvoir....Savoir...Avoir...quel maître ?

Télécharger en pdf




Avec les temps difficiles qui s’annoncent, il faut aller à l’essentiel pour se conduire et tenir bon.

Au désert, après son baptême, rempli du Saint Esprit, Jésus pendant quarante jours affronte le diable sur les trois points fondamentaux de notre vie intérieure et sociale, qui sont aussi les trois grandes tentations de notre monde d’aujourd’hui : le pouvoir (presque magique) sur tout ce qui existe, le savoir coupé de la source (qui est en fait le cœur du père) et l’avoir comme finalité existentielle. Or dans chacune de ces tentations ou racines amères, Jésus nous invite à nous tourner vers le Père, avec lui, comme des fils.

Le pouvoir- Face au pouvoir magique de transformer les  pierres en pain, Jésus répond que  « Ce n’est pas du pain seul que vivra l’homme mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu. » Math 4,4

La recherche du bien être ne doit pas se transformer en passion, car les « jouissances matérielles » conduisent à l’idolâtrie de soi. Jésus nous donne sa Parole de Vie comme vraie nourriture quotidienne, pour acquérir le Bien véritable.

Le savoir - Dans la « ville sainte » elle même, le diable, qui connaît la Parole de Dieu, tente Jésus avec sa propre Parole. « Il est écrit : il donnera pour toi des ordres à ses anges, et sur leurs mains, ils te porteront de peur que tu ne heurtes du pied quelque pierre ». Jésus lui dit : « il est encore  écrit : « tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu. »

Face au savoir, Jésus nous montre la voie : Luc 10, 21 « à cette heure il tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et il dit : je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents, et de l’avoir révélé aux tout petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir »…Si je ne suis pas dans la volonté du Père, le savoir (moral, philosophique, scientifique, artistique...), coupé de la source, va me perdre. Décidemment la porte du Royaume est étroite.


L’avoir - Troisième racine amère : « Posséder tous les royaumes du monde et leur gloire, en un instant !» un vieux rêve fumeux installé par le diable dans le cœur de tout homme, Jésus nous avertit : « Que sert donc à l’homme de gagner le monde entier s’il se perd ou se ruine lui même. » Luc 9, 25. Il nous propose la voie unique : « Que sert à l’homme de parler la langue des anges, d’avoir une foi à transporter les montagnes, de distribuer tous mes biens, de livrer mon corps aux flammes, sans l’Amour je ne suis rien » Cor 13,13

Enfin il faut poser un choix « Oui, la racine de tous les maux, c’est l'amour de l'argent. Pour l’avoir convoité, certains se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments» 1 Ti 6 ,10

Jésus, de riche qu’il était, s’est fait pauvre ; il s’est abaissé et dépouillé de tout. Il nous a tout livré : sa Parole, la Volonté du Père, son Corps et son Sang pour nous faire, dès maintenant, héritiers du Royaume de Dieu et Fils de la Lumière.

«Seigneur sois le Maître de ma vie, règne sur tous mes biens, spirituels et matériels. Remplis-moi de ton Saint Esprit de force et d'amour. Rassasie-moi de ton amour chaque matin et je passerai mes jours dans la joie et les chants. Sois loué d'entendre ma prière et de l'exaucer. Alléluia ! »



                                                                           Le conseil d’Alléluia-France


 

Lu 1653 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:32
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°51 Newsletter N°53 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires