vendredi, 25 novembre 2011 11:36

Newsletter N°39

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Chrétiens, relevons la tête !

Télécharger en pdf

 


Souvent nous entendons dire que nous devons rester « humbles », petits, cachés comme le levain dans la pâte. Nous n’osons plus donner notre opinion ou notre discernement sur les choses de la vie ou affirmer notre union au Christ Jésus et à sa Parole. La connaissance du Christ doit rester strictement privée ! Dans ce souci de l’humilité et sous prétexte de lutter contre l’orgueil, nous disons « je ne suis qu’un petit rien ! » Or la véritable humilité est de prendre la place que Dieu nous donne, c’est à dire que dans Christ nous sommes prêtre, prophète et roi sur ce monde !

Oui nous valons le sang d’un Dieu qui s’est laissé transpercer pour chacun de nous ! Nous avons le prix exorbitant du sang de Dieu ! Alors, relevons la tête pour valoir ce prix de l’amour de notre Père, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu et lavés de toute souillure par le Sang de son Agneau !

Matthieu 5,13-16. « Vous êtes le sel de la terre.. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

«Ouvrez la porte au Rédempteur ! » JP II

La traduction française de la première parole de Jean Paul II a été amputée, car JP II poursuivit en disant : « fracassez la porte au Rédempteur ! » Fracassons notre porte pour témoigner de la joie du Ressuscité autour de nous. La connaissance du Christ et de son Eucharistie est un avant goût de la jouissance éternelle de sa divinité et nous avons à la partager !

Jean Paul II avait conscience que l’esprit et l’âme chrétiens ont été pollués par beaucoup de fausses spiritualités de l’ennemi avec pour conséquences un réflexe de peur d’être chrétien en public, d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut, de s’opposer à l’esprit du monde et ses idéologies courantes. C’est une urgence de salut public que de connaître d’abord pour pouvoir annoncer la bonne nouvelle de la Parole de Dieu dans tous les domaines de la vie politique, sociale, économique de la France.

Il y a une Parole de Dieu dans la Bible  appropriée à chacune des situations de la vie d’un homme, d’une nation. De la Genèse, sur nos origines divines, en passant par les Proverbes, l’Ecclésiastique, les Prophètes et toute la Bible, la Parole nous donne une direction précise, une consolation pour avancer selon la pensée du Père.

1 Co 4, 8 « Déjà vous êtes rassasiés ! Déjà vous êtes riches ! Sans nous vous êtes rois ! Et puissiez-vous régner en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous ! »

Psaume 121,1 - « Je lève les yeux vers les montagnes, d'où me viendra le secours ? »

En effet relever la tête n'est pas avoir une attitude de vainqueur dominateur, mais être tendu vers le Ciel d'où nous vient notre unique dignité et le seul vrai secours. A quoi bon la force d'une armée, l'argent d'un compte, et gagner le pouvoir, le monde entier, si c'est pour perdre le seul trésor de la vie : être baptisé dans le Christ Sauveur !

«Etre baptisé, ce n'est pas le nettoyage d'une impureté corporelle, c'est une façon de demander à Dieu qu'il nous renouvelle grâce à la résurrection de Jésus-Christ »

Jean 20, 11 « Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre »

Ici Marie Madeleine baisse la tête, elle n’a pas encore rencontré le Christ vivant ressuscité et elle pleure, c’est une femme du vendredi saint ! Nous-mêmes, lors des épreuves, nous demeurons souvent dans ce vendredi saint oubliant l’Espérance du samedi saint vécue en la seule personne de Marie, qui nous conduit au huitième jour, qui est celui de la Résurrection**, de la joie Eternelle..

Isaïe 43.18, 21 « Ne pensez plus aux événements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : ne la voyez-vous pas poindre ? »

« Je mettrai une route dans le désert, et des fleuves dans la solitude… Le peuple que j’ai formé pour moi publiera mes louanges »

Durant ces deux mois d’été, publions les louanges de notre

Dieu et bénissons sans cesse !


 

                                                                     Le Conseil d'Alléluia-France

 

Lu 1768 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:35
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°38 Newsletter N°40 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires