Newsletter N° 98

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'accomplissement de la Loi

 


«  C’est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom ce jour-là, car je suis celui qui dit : ’’Me voici’’ » Is.52, 6

A propos du péché des origines, St. Grégoire de Nysse écrit : « L’hiver de la désobéissance ayant desséché la racine, la fleur tomba et fut dissoute dans la terre. L’homme fut dépouillé de la beauté immortelle, l’amour s’étant refroidi »

Seul Jésus, effigie parfaite du Père, vrai Dieu et vrai Homme, pouvait par son incarnation redonner à l’homme la splendeur de sa robe originelle, c’est-a-dire lui rendre, par la puissance de l’Esprit Saint,  la ressemblance avec Dieu son créateur et  Rédempteur.

Jésus, plus grand que la Loi, n’est pas venu l’abolir mais la mener à sa perfection en Lui-même. En effet, « De sa plénitude nous avons tous reçu grâce sur grâce ; car la Loi a été donnée à Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. » Jn.1, 6-17

L’homme dans son aveuglement ayant réduit la Loi à la « lettre », le Fils de l’homme est venu donner un commandement nouveau pour que l’homme réapprenne à vivre selon l’Esprit de Dieu. «  Car la lettre tue mais c'est l'Esprit qui vivifie »2 cor 3

Jésus est venu manifester la toute puissance d’amour du Père dont Il est rempli :«Voilà pourquoi le Père m’aime : parce que moi je livre ma vie pour la reprendre. Personne ne me l’enlève, mais moi, je la livre de moi-même … tel est le commandement que j’ai reçu de mon Père » Jn.10, 17-18. Et parlant des brebis que le Père Lui a confiées : « et moi je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et nul ne peut rien arracher de la main de mon Père. Moi et le Père, nous sommes Un. » Jn.10, 28-29

Ainsi le Saint d’Israël, Jésus, vrai Dieu, vrai Homme est venu lui-même accomplir la Loi pour réouvrir le chemin que le péché avait obstrué. Il donne pour cela un commandement nouveau  : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés », et ce en répandant l’Esprit Saint, Esprit de Dieu, Esprit de bénédictions : «Le Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi » afin que « la bénédiction d’Abraham parvint aux nations en Christ Jésus, et que par le moyen de la foi, nous recevions l’Esprit promis » Gal.3, 13-14

L'Esprit Saint qui unit le Père et le Fils, troisième personne de la Trinité, devient notre héritage particulier« Lui qui nous enseignera toutes choses et nous rappellera tout ce qu’Il nous a dit » Jn.14, 26. C'est lui qui écrit la loi vivante, la loi d'amour dans notre coeur. "Pose-moi comme un sceau sur ton coeur car l'amour est fort comme la mort" Cantique 8, 6. Ce sceau gravé sur notre coeur c'est le Visage de l'Agneau de Dieu offrant sa vie par amour pour nous.

" Adam où es-tu ? Je suis venu là à ta recherche, et pour pouvoir te trouver j’ai tendu les mains sur la croix. Les mains tendues, je me tourne vers le Père pour rendre grâces de t’avoir trouvé puis je les tourne vers toi pour pouvoir t’embrasser…Je te couvrirai de mes ailes tu trouveras à mon ombre un refuge… Je chercherai ta vie cachée à l’ombre de la mort, je n’aurai de repos que une fois humilié et descendu jusqu’aux enfers pour t’y chercher, je ne t’ai reconduit dans mon ciel "St.Germain de Constantinople.

Seul Jésus, plus grand que la Loi, pouvait mener celle-ci à sa perfection par l’Amour oblatif déracinant le péché, par la puissance de la miséricorde réconciliant juifs et païens en un seul peuple dans la loi toujours nouvelle de l'Esprit.

Avec la fidélité de Dieu pour les circoncis (Ses dons sont irrévocables) et la gloire de Dieu pour les païens par miséricorde, chacun est comblé de l’Amour divin à sa propre mesure et le nouvel Israël se construit au fil des siècles. Amen !

 

Le conseil d’Alleluia-France

 

 

Lu 1462 fois Dernière modification le lundi, 25 février 2013 22:59

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.