mercredi, 31 octobre 2012 20:16

Newsletter N° 93

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Jésus, Shabbat éternel du Père

Télécharger en pdf



  « Dieu acheva, le septième jour, le travail qu’il avait fait ; et il chôma, le septième jour, après tout le travail qu’il avait fait. Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, parce qu’en ce jour Dieu avait chômé, après tout le travail qu’il avait fait en créant. » Gn.2, 2-3. La création de la nature est achevée, le premier couple créé : immédiatement Elohim, Dieu Trinité, fait entrer et célèbre, avec tout le cosmos et ce premier couple, le premier shabbat, shabbat de pure Lumière ; Adam et Eve n’ayant pas encore péché. Louange pure qui monte de toute la création vers le créateur sans l’ombre d’un péché. La plénitude d’amour du Père et du Fils dans la puissance de l’Esprit Saint se reflétait à travers toute la création et ce qui avait souffle de vie.

  De ce repos shabbatique Dieu en fera une loi : « Tu te souviendras du jour du shabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu œuvreras et tu feras tout ton travail ; mais le septième jour est un shabbat pour Yah, ton Dieu. » Ex.20, 8-10. Jésus dans sa prédication montre combien la Loi, toute bonne qu’elle soit, ne peut enlever les péchés. Jésus, accomplissement parfait de la Loi, est venu effacer le péché de l’homme. Matt.11, 28-30 : «Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes leçons, parce que je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est bénin et ma charge légère. » Seul le péché blesse le cœur de l’homme et brise sa relation à Dieu l’empêchant de jouir de la plénitude de l’amour divin. Dieu a établi la loi du shabbat et a donné le shabbat à l’homme mais l’homme est à Dieu : « Car le Fils de l’homme est seigneur du Shabbat. » Matt.12, 8.  « …et moi je vous donnerai le repos » « et moi je vous donnerai le shabbat » : Jésus est vraiment le Shabbat du Père. Il n’en n’est pas seulement le seigneur, mais le Shabbat lui-même.

  Jésus se révèle comme étant plus grand que le temple, lieu visible de la présence divine pour les Juifs (Matt.12, 6), plus grand que Jonas (Matt.12, 41), plus grand que Salomon (Matt.12, 42), puisqu’il est la source de la sagesse de Salomon. Jésus se révèle ‘’vrai Dieu, vrai Homme’’. Jésus en nous procurant son repos, celui qu’Il partage avec le Père dans la communion de l’Esprit Saint, nous fait goûter la plénitude de cet amour.

 Le shabbat est plus que la Loi, plus qu’un temps, il est communion avec une personne, avec le Seigneur des seigneurs. Jésus est Lui-même cette Parole vivante du Père, qui nous donne ce repos de Dieu. Jésus meurt peu avant l’entrée en shabbat, en cette Pâque juive, ayant pris tous nos fardeaux, nos péchés, Il s’offre au Père comme l’unique sacrifice saint, immaculé pour nous faire entrer dans ce shabbat d’adoption nous rendant fils dans le Fils. Le shabbat est plénitude de Paix : « prenez mon joug » signifie accueillez le déploiement de la plénitude de la Paix de Dieu et de sa joie.

  Jésus, Verbe de Dieu, est la personne où se manifeste la plénitude de l’Amour du Père dans la puissance de l’Esprit. En accomplissant ce Shabbat pascal, traversant la mort pour chacun de nous, Jésus nous fait entrer dans sa résurrection. Le commandement de Dieu est de nous faire entrer dans ce shabbat en Christ mort et ressuscité pour nous. «A vous grâce et paix de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus Christ, qui s’est donné pour nos péchés, afin de nous arracher à ce mauvais monde présent, selon la volonté de notre Dieu et Père à qui soit la gloire pour les siècles des siècles. Amen. » Gal.1, 3

  Le shabbat est l’expression parfaite de la volonté d’Amour du Père qui s’est exprimé en Jésus qui est le ‘’oui parfait’’ à cette volonté d’Amour. Devenus fils du Très Haut par Jésus nous attendons le grand shabbat éternel de la Libération des vivants et des morts et du cosmos lors de son retour en gloire où « Il sera tout en tous. » 1 Co.15, 28.



Le Conseil d’Alleluia-France

 

Lu 2118 fois Dernière modification le dimanche, 04 novembre 2012 18:59
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N° 94 Newsletter N° 92 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.