Newsletter N° 86

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 SAREPTA -  2

צָרְפַתה*

En hébreu= France

Télécharger en pdf

 

       Il a plu au Seigneur Dieu dans sa Sagesse, béni soit-Il, d’élire un peuple, de choisir une nation, afin que par son Incarnation, la multitude soit sauvée ! Qui oserait dire au Seigneur : que fais-tu là ? « Je vous le dis en vérité : il y avait plusieurs veuves en Israël au temps d’Elie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu’il y eut une grande famine sur toute la terre ; et cependant Elie ne fut envoyé vers aucune d’elles, si ce n’est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon. » Lc.4, 25-26.

       « Cependant Dieu ne choisit pas Israël pour être lumière uniquement pour elle-même. C’est en devenant lumière pour les autres nations qu’Israël trouvera sa destinée. » Peter Tsukahira.

       Ainsi par le miracle quotidien de la farine et de l’huile qui ne s’épuise pas, selon la parole du Seigneur proclamée par Elie, Madame France s’ouvre à la Parole du Dieu d’Israël. Dans cette famille on vit grâce au pain de Dieu, et à l’huile qui ne s’épuise pas : « Il est écrit : Ce n’est pas de pain seul que vivra l’homme, mais de toute parole qui sort par la bouche de Dieu. » Mat.4, 4.  C’est l’heure de la miséricorde divine pour cette veuve de Sarepta : mais voici que son fils malade meurt : « La femme dit à Elie : « Que me veux-tu, homme de Dieu ? Es-tu venu chez moi pour rappeler ma faute et faire mourir mon fils ? » 1 Rs. 17,18. Cette veuve, par la miséricorde de Dieu, demeure en vie,  mais elle perçoit à travers la mort de son fils  une punition d’Adonaï pour une faute ( !) ; alors que Dieu veut la conduire à la vérité tout entière, ce qui est le propre de sa Miséricorde. Elie prie son Seigneur afin que « l’âme de l’enfant revienne au-dedans de lui ! Yah écouta l’appel d’Elie : l’âme de l’enfant revint au-dedans de lui, et il recouvra la vie. » 1 Rs.17, 21-22.

       Alors cette veuve, Madame France, s’écrie : « Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu et que la parole de Yah dans ta bouche est vérité. » 1Rs.17, 24, seule la Vérité est Liberté et Vie Eternelle. Par l’expérience de notre infidélité, ‘notre adultère spirituel’ nous découvrons la fidélité de Dieu. Israël peuple élu a reçu la Parole vivante de Dieu : le Messie est né à Bethlehem, la France nation choisie a une vocation prophétique en devenant porte parole du Verbe incarné. Le péché est toujours un refus  de l’Election, du choix, de l’appel de Dieu et de son don.

       Comme Elie a remis l’enfant vivant à Madame France ainsi la Francepar ce lien spirituel établi par Dieu est appelé à aider ce fils premier né (Israël) à retrouver sa place d’aîné. Comment ? En retrouvant sa vocation de fille aînée de l’Eglise, sans s’enorgueillir aux dépens d’Israël. Elle ne le peut qu’en vivant la conversion du fils cadet : « Père, j’ai péché contre toi» Lc.15, 11-32, j’ai dilapidé ton héritage.

 Israël et la France tant de fois visités, fidèles et infidèles à l’Election comme au choix. : « Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour leur faire miséricorde à tous. » Rom.11, 32.

       « Finalement, la restauration d’Israël en tant que nation, et l’acceptation par les Juifs de Jésus comme Messie, sont liées au réveil de toutes les nations. » Peter Tsukahira. La France a besoin de sortir de son exil et de retrouver ce que dit Dieu pour Israël.

       Louons, exaltons notre Dieu, en élevant son Nom au dessus de nos nations qui Le profanent ! et alors : « vous vous souviendrez de vos actions qui n’étaient pas bonnes. Le dégoût vous montera au visage à cause de vos péchés et de vos abominations. » Ez.36, 31. Pour l’honneur de son Nom le Seigneur a commencé la purification : car la racine de Sarepta  צָרְפַ(tsarfa) signifie ‘purifier’. Alors toutes les nations connaîtront qu’il n’y a qu’un seul Dieu, le Dieu d’Israël, trois fois saint, le Dieu de l’Univers. (à suivre.)

 

Le conseil d'Alleluia-France

 

 

 

Lu 1987 fois
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N° 87 Newsletter N°82 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.