mercredi, 23 novembre 2011 19:52

Newsletter N° 19

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Première partie du message prophétique donné par Jésus à La France 

Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! Mais en quoi ?

Télécharger en pdf



En la fête de Thérèse de l’Enfant-Jésus, co-patronne de la France.

PAROLES DU SEIGNEUR POUR LA FRANCE
( 1ère partie du message)

« ..Restez les veilleurs et les guetteurs sur la brèche de mon Cœur, par la foi et la prière en mon Amour et à ma Miséricorde pour les vôtres et votre pays, car Je viens bientôt !. »


Pendant cette neuvaine au Saint Esprit nous avons recherché la Face de Dieu et cherché sa Parole pour la France. Nous rendons grâce à Dieu pour toutes les personnes et même communautés religieuses qui nous ont partagées les paroles reçues. Devant la surprise de la longueur du message du Seigneur cette lettre sera plus longue et le message sera réparti sur les trois mois à venir.

Ainsi parle le Seigneur à nos cœurs : « Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! Sinon votre pays, la France, sera dépecé et ruiné ! Or pour votre pays comme pour chacun de vous je n’ai que des projets de paix et de bonheur, mais si vous ne croyez pas à mon Amour et à ma Miséricorde, il vous arrivera pire qu’à votre ancienne province, la Louisiane ! J’ai besoin de votre foi et de votre prière pour faire toutes choses nouvelles chez vous et parmi les nations ! »

Oui il n’y a pas de fatalité !

Le mot Pénitence a été répété trois fois or le Seigneur donne à chaque fois un sens différent de ce mot. Dans cette newsletter nous abordons le premier sens donné au mot Pénitence : rester éveillés et croire en l’Amour merveilleux de notre Seigneur pour nous, et dans un face à face d’adoration nous reconnaissons que nous n’avons pas écouté sa voix et que notre conduite est étrange !

Cela veut dire aussi que les malheurs d’aujourd’hui, comme les destructions naturelles, les famines, les guerres, les épidémies, peuvent être stoppées par notre foi en son Amour, si notre foi est vivante ! Cette vie de foi s’exerce par la prière fervente et le jeûne des inclinaisons mauvaises de notre cœur ! Chaque prière de foi sauve ! Chaque renoncement au mal sauve ! Chaque geste de bel amour sauve !

Témoignage concret d’une prière de foi :

Avec mon épouse nous étions en retraite pour les trois jours de Pâques dans un Monastère pyrénéen et voici que le frère responsable de l’atelier de sandales en cuir sort en criant « au feu dans l’atelier ! » Les autres frères sortent avec tous les extincteurs trouvés sur leur passage, mais aucun ne marchait. Il restait les couvertures, mais la chaleur du brasier fait voler les vitres en éclat et provoque un embrasement ! Pourquoi les pompiers n’arrivent-ils pas ? C’était le 1er avril ! Le père de la communauté devant les bidons de solvant qui allaient exploser donne l’ordre de repli général et l’ordre de s’agenouiller, pour implorer Jésus ! A peine la prière avait-elle commencé que le souffle du feu s’arrête immédiatement, il ne restait que de petits foyers innocents à éteindre ! Jésus est vraiment Sauveur !

Voici d’autres exemples concrets ou notre responsabilité face à l’accueil de l’Amour de Dieu est engagée !

La ville de Ninive de Jonas n’a pas été détruite, comme prévu par le Prophète car le Peuple a fait confiance à l’Amour miséricordieux du Seigneur de Jonas. Plus près de nous, les villes de Paris, Marseille, Lyon citées par les voyants de La Salette n’ont pas encore été détruites, comme annoncé. Simple déplacement ou annulation de ces catastrophes à cause de toutes les prières ferventes qui se sont élevées devant la Face de Dieu ? Le pape Jean Paul II n’est pas mort sous les balles comme l’avait annoncé la voyante Lucie de Fatima à cause là aussi, très certainement, de la prière des élus et en particulier de la prière d’amour des enfants. Le Communisme n’est pas arrivé au pouvoir en France à cause du chapelet des enfants de Pontmain (le 8 décembre 1945) et combien d’autres exemples..

Ainsi parle le Seigneur - Lamentations ch 3- 37/42 - « Qui dira qu'une chose arrive, sans que le Seigneur l'ait ordonnée? N'est-ce pas de la volonté du Très Haut que viennent les maux et les biens? Pourquoi l'homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne plutôt de ses propres fautes ! Examinons notre voie et scrutons-la, et revenons au Seigneur ; Élevons nos cœurs à deux mains vers Dieu dans les cieux : Nous avons péché, nous avons été rebelles ! Tu n'as point pardonné ! »

Que chacun examine sa conduite selon la Parole de Dieu, car c’est toujours une Parole d’Amour et de Vérité qui produit des fruits de libération ! C’est fou comme Dieu aime la Liberté !


Dans le livre de Baruch, Israël découvre la Face de Dieu : Dieu Amour, lent à la Colère, toujours compatissant, Il n’a que des projets de paix pour tous et devant cette beauté indicible d’Amour et de Lumière, Israël (chacun de nous, notre pays) découvre la laideur de ses comportements : « ..Pour nous, la honte au visage, comme il en est aujourd'hui, pour l'homme de Juda et les habitants de Jérusalem, pour nos rois et nos princes, pour nos prêtres et nos prophètes, pour nos pères, parce que nous avons péché devant le Seigneur, nous lui avons désobéi et n'avons point écouté la voix du Seigneur notre Dieu, pour marcher selon les ordres que le Seigneur avait mis devant nous.


    .. Ecoute, Israël, les préceptes de vie, tends l'oreille pour connaître la science. »

Conclusion pratique : Par son Amour pour la France, fille aînée de l’Eglise, le Seigneur veut sauver notre pays et le libérer des griffes du Mensonge, du Démon, de la ruine annoncée si … en nous révélant le vrai sens de la Pénitence, pénitence demandée à la France dans les villes de Lourdes, La Salette, Paray le Monial,.. mais nous n’avons pas encore vraiment reçu son message comme Il le souhaitait : La pénitence, dans ce premier sens donné par le Seigneur est d’abord un acte d’adoration, un acte de joie, un acte de fête car il consiste, avant tout autre chose à déchirer notre cœur pour accueillir l’Amour de Dieu, sa Lumière dans cette adoration, et là, et là seulement, dans ce face à face de lumière, Il nous donne la force de renoncer à nos pensées qui ne sont pas les siennes, nos projets, nos propres forces (bien faibles), les inclinaisons mauvaises de nos cœurs ( bien fortes) et nos conduites étranges pour uniquement nous jeter avec foi dans son Cœur de Miséricorde. Or cet acte d’adoration nous pouvons le faire dans toutes les circonstances concrètes de notre vie 24h/24 puisque Dieu habite notre cœur !

NEUVAINE D’AMOUR CHAQUE MOIS POUR LA FRANCE :


Le Saint-Esprit nous demande cette neuvaine au début de chaque mois, afin que nos cœurs débordent de l’Amour du Père et de Jésus le reste du mois. Donc, si vous voulez bien, au début de chaque mois, Dieu nous invite à vivre ensemble la neuvaine d’Amour, pour la France et l’Europe ! Et vous verrez les cœurs changer !

Chacun vit cette neuvaine selon ce que Dieu lui demandera : adoration, sacrement de réconciliation, jeûne (nourriture, télévision, vaines occupations..), prière de foi quotidienne pour la France, Veni Creator, chapelet,..


Avec cette neuvaine nous vous proposons, selon la Volonté du Père, de travailler sur un point précis. Pour ce mois, prions dans la foi en son Amour, dans l’adoration et la louange incessante, pour arrêter les catastrophes naturelles, inondations, feux, raz de marée, tremblements de terre etc..


Ainsi, nous dit le Seigneur, (sur le premier point) « En déchirant vos cœurs, avec joie et amour, au début de chaque mois, vous serez les veilleurs et les guetteurs sur la brèche de mon Cœur dont j’ai besoin pour sauver la France et les autres nations, pour anéantir des maux dont vous ne devez pas avoir connaissance, à cause de leur ampleur ! Mais, aujourd’hui et chaque jour abandonnez vos vies entre mes mains et alors mes projets de paix se réaliseront ! »

Chaque jour de cette neuvaine nous pourrons consacrer la France à son Amour avec la prière donnée par Jésus à Van :

« Jésus, nous consacrons la France à ton Amour !
Père nous consacrons notre pays à ton Nom ! »

(Comme les starets orthodoxes cette prière peut se redire avec le cœur, sans se lasser)

Vous pouvez nous faire part de votre engagement.

Dans la lettre de nouvelles de novembre nous vous donnerons la deuxième partie de la Parole prophétique du Seigneur pour la France. Attention, vous pouvez continuer à nous envoyer ce que le Seigneur donne à votre cœur pour notre pays.



                                                                            Le conseil d’Alléluia-France

Lu 2474 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:41
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N° 18 Newsletter N° 20 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires