mercredi, 30 décembre 2015 17:15

Newsletter N°114-1

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le NOM de Dieu et le N.O.M des Nations

 

 

 « Il n’y a point d’autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvé ! »Act.10,12

Alors les chefs des nations déclarent: « Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son Nom »Jer.11, 18-20.  Mais le Seigneur des seigneurs s’en amuse !

Voici plus de deux mille ans que les chefs des prêtres ont porté cette condamnation et l’ont réalisée en crucifiant Jésus, le Fils de Dieu, mais conformément aux Ecritures, Il est ressuscité le troisième jour, Hallelu-Yah !

Sur Lui les hommes n’ont plus de pouvoir, alors ils font la guerre à tous ceux qui célèbrent son Nom, ce Nom qui est au-dessus de tout nom, et devant lequel « tout genou fléchit au ciel, sur terre et aux enfers »Ph.2,10.         

« Vous serez haï par toutes les nations à cause de mon Nom…et parce que l’iniquité se multipliera, l’amour d’un grand nombre se refroidira. Mais celui qui tiendra jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé »Mat.24. 9,12

Les chefs des nations se sont ligués sous le vocable du ‘N.O.M’ qui signifie le Nouvel Ordre Mondial… chaque lettre étant bien séparée par un point ! Ils déclarent : « Nous avons conclu une alliance avec la Mort, et avec le Shéol nous avons fait un pacte ; quand passera le fléau torrentiel il ne nous atteindra pas, car nous avons fait du mensonge notre abri et dans la tromperie nous nous sommes réfugiés »Is.28, 15. Oubliant qu'aussi loin que l’on aille, la main et le regard du Seigneur nous retrouvent toujours, car c’est Lui qui forma l’œil et l’oreille, les grands de ce monde s’élèvent contre le Messie de Dieu, contre les dix commandements d’Elohim, s’opposent à la Vie, à la Lumière, à la Paix, à l’Amour et à Celui qui est la Vérité.

Ces nouveaux princes en choisissant le mensonge et la tromperie consomment sciemment la rupture dans la communion avec Elohim, et entendent imposer aux hommes un royaume qui a pour trône les ténèbres et pour chef Satan. Dieu voit cette méchanceté des hommes qui veulent s’opposer à sa Sagesse : « la terre se pervertit devant Dieu, et la terre se remplit de violence »Gn.6, 11

Face à cette emprise du mensonge institutionnalisé qui veut déraciner la Foi en Dieu, nous pouvons demeurer dans la confiance en entrant ‘dans l’arche de Noé’, car lorsque Noé y entra, «  Yah ferma la porte sur lui »(Gn.7, 16), le temps que passe le déluge, pour nous ce sera le temps que passe la colère divine. Notre arche de Noé n’est autre que l’adoration, la louange, et l’amour fraternel.

Après le déluge, Elohim établit, Lui, un véritable ordre nouveau placé sous le signe de la bénédiction et de la charité fraternelle : « Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit : « Fructifiez et multipliez-vous, et remplissez la terre…Tout ce qui se meut et qui vit vous servira de nourriture ; de même que la verdure des plantes, je vous donne tout. Seulement vous ne mangerez pas la chair avec son âme- le sang. Quant à votre sang, j’en demanderai compte à cause de vos âmes ; à toute bête j’en demanderai compte, ainsi qu’à tout homme, de l’âme de son frère ; je demanderai compte de l’âme de l’homme »Gn.9, 1, 3-5.

Dans son amour infini Dieu ajoute  un signe visible pour l’homme, afin qu’il se souvienne de cette alliance, signe encore visible de nos jours: « Je place mon arc dans la nuée, et ce sera le signe de l’alliance entre moi et la terre… L’arc sera dans la nuée, et en le voyant, je me souviendrai de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tout être vivant, de toute chair qui est sur la terre »Gn.9, 13, 16.

En ces temps qui sont les derniers, Elohim a établi une alliance nouvelle et éternelle en envoyant Jésus, son Fils unique. Jésus nous donne son Corps et son Sang en nourriture, de sorte qu’Il nous communique sa divinité puisque le sang est la figuration de l’âme.  Par sa présence, Jésus établit son Royaume en chacun de nous, ainsi le Père voit son Fils en chacun de nous, par la présence de son Nom qu’Il nous a laissé en héritage. « Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon Nom ils chasseront des démons, ils parleront en langues nouvelles, ils prendront des serpents, et s’ils boivent quelque chose de mortel, cela ne leur fera aucun mal ; ils poseront les mains sur les infirmes, et ceux-ci iront bien »Mc.16, 17-18.

Face à cette Parole, l’homme est invité à se déterminer : « Ceux qui sont le long du chemin sont ceux qui ont entendu, puis vient le diable, et il enlève la Parole de leur cœur, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés»Lc.8, 12.

Entre ces deux noms, par la charité et la louange, choisissons le Nom qui est au-dessus de tout N.O.M !

 

                                                                                                          Le Conseil d’Alleluia-France
                                              

 

Lu 401 fois Dernière modification le mercredi, 30 décembre 2015 18:57
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°112 Newsletter N°115 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.